Le réveil sonne, il est 4h30 du matin ! Durant quelques secondes, on peine à retrouver nos esprits… La déco très rustique de la chambre semble indiquer que nous sommes bien aux Etats-Unis. Un poster sur le mur nous donne un autre indice de taille : le Grand Canyon !

Mais oui, c’est bien le jour J ! Celui où on a prévu de s’aventurer dans les bas fonds du Grand Canyon !!!

La nuit au rustique Bright Angel Lodge a été très courte mais l’adrénaline nous tient éveillées sans problème. Une douche et un petit dej qu’on se force à avaler, et nous voilà en avance pour la navette de 6h. Le South Kaibab Trail est en effet accessible uniquement avec le bus Hiker’s Express.

Une demi heure plus tard, nous y sommes ! Le sentier débute à quelques mètres seulement.

On prend le temps de se tartiner de crème et de prendre quelques photos et vidéos.

Début de rando au South Kaibab Trailhead au Grand Canyon dans l'Arizona

C’est toute pimpantes que l’on commence à descendre dans la fraîcheur matinale. On est encore loin de se douter de la fournaise qui nous attend plus bas !

1er jour : Descente au plus profond du Grand Canyon

Un mile plus tard, nous arrivons déjà au premier panorama :

Le Ohh Ahh Point

Point de vue Ohh Ahh Point sur le South Kaibab Trail au Grand Canyon dans l'Arizona

Les douces lumières du matin illuminent superbement la multitude de sillons et crevasses que comptent le canyon.

Point de vue Ohh Ahh Point sur le South Kaibab Trail au Grand Canyon dans l'Arizona

Ce point de vue porte vraiment très bien son nom ! On zieute un moment en contrebas pour voir ce qui nous attend par la suite. Le fond du canyon est encore loin d’être à portée de vue, c’est l’heure de se remettre en route !

Point de vue Ohh Ahh Point sur le South Kaibab Trail au Grand Canyon dans l'Arizona

Nous atteignons rapidement le second point de vue.

Le Cedar Ridge

Point de vue Cedar Ridge sur le South Kaibab Trail au Grand Canyon dans l'Arizona

La vue y est tout aussi saisissante. Le promontoire rocheux permet d’admirer un Grand Canyon s’étalant dans toute sa splendeur avec une vue à plus de 180 degrés.

Nous ne sommes pas descendues tant que ça, mais le paysage semble déjà un peu plus aride. Les souches d’arbres desséchés jonchant le sol ne sont sans doute pas étrangères à cette impression.

La chaleur commence également à se faire un peu ressentir! On ne tarde pas à se remettre en route. Le sentier est bien tracé mais un peu raide par endroits.

Le point de vue suivant est plus loin et donc plus long à atteindre. Nous nous sommes déjà enfoncées profondément dans le canyon quand nous arrivons à

Skeleton Point

Quelque part au fin fond d’une des innombrables crevasses nous attend le Bright Angel Campground.

Quelques nuages bienfaiteurs viennent nous protéger du soleil de plus en plus accablant.

On continue sur le sentier qui se rapproche des sortes de « tipis colorés » qui nous semblaient jusqu’à présent si éloignés.

En contrebas, le chemin en lacets suggère que l’arrivée est encore bien loin ! D’autant plus que le soleil de plomb et l’air chaud transforment peu à peu l’endroit en fournaise.

La partie qui suit à flanc de falaise est assez spectaculaire. Ici, le précipice est un compagnon très proche !

On arrive près de l’endroit en grès « bleu vert » qui, vu de tout en haut, nous semblait être le fond du canyon . On était bien loin du compte !

On s’arrête seulement un court instant à Tonto West , la chaleur nous pressant d’atteindre notre campement du soir.

Puis, au détour d’un tournant: une apparition ! Non, ce n’est pas un mirage mais bel et bien le Colorado qui serpente en contrebas !

On a l’impression qu’on ne parviendra jamais à l’atteindre avec un chemin se rallongeant à l’infini.

Un peu plus bas, nous croisons un convoi de mules revenant du fond du canyon. Par leur dur labeur, ces pauvres bêtes approvisionnent le Phantom Ranch. Contre toute attente, un ranger demande à Magali de donner une banane à une des mules. Cette demande me surprend tellement que je ne pense même pas à immortaliser l’instant.

Ce petit moment plaisant aura au moins eu le mérite de nous fait oublier quelques minutes la poignée de km qu’il nous reste encore à accomplir !

Nous sommes à présent tout proche du fleuve.

Un tunnel sous la roche puis un pont plus tard, et nous atteignons enfin la rive.

On commence à se sentir un peu patraque avec la chaleur infernale qui règne ici (plus de 40° ) et le poids des sacs qui nous écrasent les épaules. Furtivement, une sorte de renard (un Gray Fox plus précisément, visible dans la vidéo) traverse le sentier à seulement quelques mètres de nous. Il s’arrête un instant puis continue son chemin dans les broussailles. Sur le moment on est tellement épuisées qu’on a du mal à se réjouir de cette rencontre fortuite. On réalisera plus tard notre chance !

Une soirée et une nuit tout au fond du Grand Canyon

L’arrivée au campground est maintenant imminente!

On prend à peine le temps de lire le panneau d’entrée, si pressées d’atteindre notre but.

Pas d’exigence! On prend le premier site disponible.

Nos dernières forces restantes nous servent à installer tente et matelas sur lesquels on finit par s’écrouler ! Ce repos est pourtant de courte durée car la chaleur est encore écrasante sous la tente.

On tente de manger un bout mais pour une fois l’appétit n’y est pas. Une boite en fer est disponible sur chaque site afin d’y enfermer toute nourriture. La fatigue pour excuse (ça nous arrange bien), on ne comprend pas comment se ferme cette boîte. On finit vite par payer cher cet erreur de débutant par une terrible invasion de fourmis rouges!

En allant se coucher, Magali sent une bestiole lui mordre violemment la jambe ! C’est une énorme fourmi rouge, sans doute une «Stinging ant»! Le papier posé sur la boîte en parlait avec un titre on ne peut plus explicite: «ouch». Et pour cause Magali aura la jambe qui lui lancera une bonne partie de la nuit.

On réussit quand même à dormir quelques heures qui seront salvatrices.

2ème jour : L’heure de la remontée du Grand Canyon a sonné!

Il fait encore nuit noire lorsqu’on se réveille pour le 2ème jour consécutif à 4h30. Loin d’être les seules debout à cette heure si matinale, des lampes torches clignotent déjà un peu partout dans le campement.

Le jour ne tarde pas à poindre alors qu’on s’efforce de prendre un petit dej assez énergétique. De l’énergie on en aura bien besoin pour affronter les 1400 mètres de dénivelés qui nous attendent aujourd’hui !!

On replie au plus vite tente et sacs et nous voilà lancées sur le sentier ! En quittant tôt le campement, on espère éviter au maximum la chaleur. C’est le Bright Angel Trail qui devrait nous mener au sommet, rive sud. Ce chemin a l’avantage d’être plus ombragé que le South Kaibab Trail et compte surtout des points de ravitaillement en eau potable (ainsi que des toilettes).

Une première partie rafraîchissante le long du Colorado

Le Silver Bridge qui enjambe le Colorado, nous sépare définitivement du campground.

On jette quelques coups d’œil en direction du campement. Cette nuit au fond du canyon fut vraiment une belle expérience !

La fraîcheur du matin et le sentier très agréable longeant le fleuve nous font oublier (pour l’instant) les quelques courbatures de la veille.

Pour l’instant, il faut dire que la montée se fait à peine sentir grâce au dénivelé assez progressif. On suit pendant un moment les gorges creusées par le Colorado qui serpente en contrebas.

Les cactus en forme de Mickey sont légion ici !

Puis, les choses sérieuses commencent avec une montée qui s’accélère lorsqu’on quitte définitivement de vue le fleuve.

D’autant plus qu’après cette partie assez fraîche à l’ombre, le soleil fait des apparitions de plus en plus nombreuses.

Notre 1er objectif du jour (Indian Garden) nous parait long à atteindre.

Petite halte désaltérante à Indian Garden (reste 7,4 km /4,6 Miles)

On est vraiment pas mécontentes d’arriver au très ombragé Indian Garden. On y retrouve d’ailleurs de nombreux randonneurs qui viennent recharger les batteries avant le reste de l’ascension. Cette petite pause nous fait beaucoup de bien, avant le pire qui reste à venir !

C’est donc un peu à contrecœur qu’on quitte la fraicheur d’Indian Garden pour se retrouver sous un soleil de plomb.

Pas le choix, il faut continuer à monter malgré la fatigue qui commence à se faire sentir dans les jambes ! Heureusement nos efforts ne sont pas vains car le paysage exceptionnel qui nous entoure s’élève peu à peu.

3 Miles Resthouse (reste 4,8 km)

Là encore, on est heureuse d’apercevoir la seconde resthouse qui se profile devant nous. On se ravitaille en eau et c’est reparti pour la suite de cette si longue grimpette !

Les promeneurs faisant l’aller retour depuis le haut du canyon se font de plus en plus nombreux. On envie pas mal leur aspect frais et pimpants ! Fraîches il faut avouer qu’on ne l’est plus vraiment, d’autant plus qu’on a dû faire sans douche dans le campement !

On jette souvent des regards en arrière afin de se rendre compte de notre progression. Décidément, ce grand Canyon est terriblement majestueux !

1,5 miles Resthouse : Dernière ligne droite avant l’arrivée ! (encore 2,4 km)

2, 4 km voilà la distance qui nous sépare encore du sommet! Le ciel devient de plus en plus couvert nous mettant à l’abri de la chaleur mais ce n’est pas pour autant très rassurant. On a l’impression qu’un énorme orage file droit sur nous.

Les jambes vacillent un peu, alors que l’on entend au loin les grondements du tonnerre.

Désormais, de nombreuses personnes ont envahit le sentier.

On passe un premier tunnel sous la roche, suivi peu après d’un second.

Puis enfin le graal, la fin du sentier !!! Alors que Magali avait retrouvé un regain de forme à la toute fin, pour moi c’est une délivrance ! En plus, on échappe de justesse à l’orage. Juste le temps de regagner notre voiture avant que ne s’abatte le déluge.

C’est une belle aventure que l’on vient d’accomplir. On se remémorera pendant longtemps les souvenirs de ces deux journées passées dans le canyon. Son immensité, ainsi que la multitude de couleurs, de strates, de paysages qui le composent. L’impression d’avoir découvert plus intimement cette icône de l’ouest américain ne nous quitte pas. C’est un peu la sensation unique d’avoir eu le Grand Canyon rien qu’à nous au moins un court instant. .

On est tout de même bien heureuses de retrouver le Bright Angel Lodge, et surtout la douche !!

Ce court séjour au Grand Canyon s’achève le lendemain matin. Nous disons au revoir une dernière fois au canyon avant de reprendre la voiture vers d’autres merveilles de l’Ouest.

 

PETIT TOPO :

Deux sentiers relient le bas du canyon à la rive Sud (South Rim)

1 / South Kaibab Trail:

Plus court mais aussi plus raide et moins ombragé, il n’y a aucun point d’eau disponible . Pour ces raisons, il est conseillé d’emprunter ce sentier lors de la descente.

Distances depuis le haut du canyon :

  • Ooh Aah point : 0,9 mile / 1,5 km (altitude 2030 m)
  • Cedar Ridge 1 ,5 miles (altitude 1865 m)
  • Skeleton Point : 3 miles (altitude 1580m) Au delà de Skeleton Point, il est fortement déconseillé de continuer si on opte pour un A/R à la journée.
  • Jusqu’au campground  (Phantom Ranch): 7 miles / 11,3 km

Accès au sentier  : le « trailhead » est situé tout près de Yaki Point. L’accès en voiture n’est pas permis, il faut donc emprunter la navette ( Hiker’s Express Bus). Les horaires sont très matinaux en été ( 3 départs à 4, 5, et 6 heures) ; Le bus part du Bright Angel Lodge, dessert le Backcountry Info Center, puis le Visitor Center. Toutes les infos disponibles ici .

2 / Bright Angel Trail :

Il est préférable d’emprunter ce trail pour la remontée car des points d’eau sont disponibles sur le sentier. De plus ce chemin est plus long mais la pente plus douce ! Le sentier relie le bas du canyon au sommet, tout près du Bright Angel Lodge.

Distances depuis le haut du canyon:

  • Upper Tunnel (pont sous la roche) : 0,2 miles/300mètres)
  • Lower Tunnel : 0,8 miles / 1,3 km)
  • 1, 5 miles Rest house ( 2,4 km)
  • 3 miles Resthouse : (4,8 km)
  • Indian Garden ; 7,4 km / 4,6 miles

Les randonneurs provenant du haut du canyon doivent avoir un permis pour aller au delà.

  • Plateau Point : 6 miles / 9,6km
  • Phantom Ranch (campground) : 9,6 miles / 15,4 km
  • North Kaibab Trail ( le début du sentier permettant d’atteindre la rim Nord) : 23,4 miles / 37,6 km

De l’eau est disponible toute l’année à Indian Garden, ainsi qu’au deux premiers Resthouse mais seulement en été.

Campground

Il existe trois site de camping situés à l’intérieur du canyon : le Cottonwood Campgroung ( sur la partie nord, le long du North Kaibab Trail), l’Indian Garden Campgroung (à Indian Garden sur le Bright Angel Trail) et le Bright Angel Campgroung (le notre!)

Pour pouvoir y séjourner, il est indispensable de demander un « Backcountry Permit » environ 4 mois en avance . Le formulaire à remplir à renvoyer par fax ou courrier est disponible ici. Il faut compter en général 3 semaines pour la réponse.

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.