Une première partie de journée en demie teinte …

Malgré la fatigue bien présente ce matin, on se rend avec empressement au BLM de Kanab.

Une première nous y attend : la participation à la loterie permettant d’accéder à l’endroit rêvé de The Wave ! Les élus sont peu nombreux (10 personnes au total), mais l’espoir est là !.

Du moins pour un bref instant car on déchante assez vite… Le numéro que l’on nous a attribué ne sera pas tiré au sort.

Fatigue et déception associés, on ne se sent pas d’attaque pour une longue rando aujourd’hui. Puis la Cottonwood Canyon Road est toujours fermée… Plans B obligatoires donc !

Pour ce matin, ce sera la visite du plus grand refuge animalier des Etats-Unis le : Best Friends Animal Sanctuary. La visite groupée et gratuite d’1h30 est très instructive sur le fonctionnement du refuge. En véritable amoureuses des animaux, on ressort admiratives de cette visite. Toutes les infos et réservations disponibles (possible le jour même si places) sur leur site : https://bestfriends.org/sanctuary/visit-our-utah-sanctuary/.

L’après-midi, notre brève visite de Coral Pink Sand Dunes ne nous laisse pas un souvenir mémorable. Mais peut être sommes nous un peu trop blasées aujourd’hui!

Toadstool Hoodoos : de mystérieux champignons

Notre dernière visite du jour cependant, nous laissera une bien meilleure impression !

Nous partons sur les traces de drôles de  « champignons » : les Hoodoos de Paria Rimrocks.

Ce lieu, entre Page et Kanab, abrite par dizaines ces formations amusantes aux allures de champignons féeriques. Ou plutôt devrais je écrire « maléfiques », si on en croit la légende entourant l’endroit. Ainsi selon les indiens Païute, ces hoodoos seraient les vestiges d’un peuple très ancien ayant été transformé en pierre par les coyotes en punition de leurs actes malveillants.

Le surnom de Paria Rimrocks, Toadstool Hoodoos (champignons vénéneux), incite également à la prudence !!

Topo de la Rando

Distance :2,5 km / 1,6 miles

Durée : 1 heure maxi pour faire le sentier en A/R

+ 1 heure pour explorer et photographier l’endroit

Dénivelé : négligeable

Difficulté : Facile mais à privilégier le matin ou le soir pour éviter la chaleur

Nous nous trouvons au sein du Grand Staircase National Monument, donc pas de fees mais un registre est présent en début du sentier.

Dans un premier temps, le sentier tracé dans le sable se faufile aux pieds de collines marbrée de rouge.

Puis, les premiers hoodoos apparaissent à l’horizon !

Même si les nuages sont très présents, les douces lumières du soir embellissent les couleurs de ces Badlands.

Le chemin contourne une butte, et on se retrouve très vite nez à nez avec la célébrité du coin : le géant Red Toadstool.

On s’aventure ensuite à la recherche d’autre champignons et autres formes amusantes façonnées par la nature. La zone à explorer n’est pas si petite que çà !

Il y en a pour tous les goûts : des grands, des petits, des fins, des gros. C’est un vrai régal pour les yeux et pour les photos !

On reste ainsi un moment à profiter du lieu qui semble n’appartenir rien qu’à nous. En effet, nous sommes totalement seules !

Puis nous rebroussons chemin à travers ces paysages de badlands aux fabuleuses couleurs.

Cette balade non prévue à Toadstool Hoodoos, aura été finalement une jolie surprise. Bien sur, cela n’efface pas notre déception pour la loterie, ni pour la fermeture de la Cottonwood Canyon Road.

Cela dit pour The Wave, tout n’est peut être pas perdu car on retente notre chance dès demain !!

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.