Chaque jour qui se lève lors de ce road trip est une journée particulière mais celle ci l’est encore un peu plus. On s’apprête à pénétrer au sein d’un canyon d’une beauté spectaculaire : le Left Fork of North Creek. L’ apothéose de ce trail est « Le Subway », un tunnel façonné par la nature au milieu duquel l’eau ruisselante a creusé des piscines naturelles. Le tout dans le superbe cadre des roches de grès rouge de Zion.

 

Randonnée dans le Wilderness de Zion, à l'assaut du Subway

 

Descente dans le Canyon

Le petit parking de Left Fork trailhead est déjà bien rempli lorsque nous arrivons. Il n’est pourtant même pas 10 heures. On jette un coup d’oeil au panneau d’information et nous voilà lancées sur les traces de ce fameux Subway. Après un court passage alternant sable et chemins pierreux, ce panneau nous annonce notre entrée imminente dans la partie sauvage wilderness  de Zion. Qu’est ce qu’on aime lire ce mot !

 

 

Au même moment, on commence à entrevoir notre futur sentier bien raide  se faufilant entre les roches rouges. Par crainte de tomber, c’est en prenant notre temps qu’on commence à descendre.

 

 

Finalement, cette descente se termine plus vite que ce qu’on pensait.

 

Arrivée dans le fond du canyon à Zion, à l'assaut du Subway

 

On rejoint ainsi assez rapidement la rivière.

 

Sur la route du Subway (Zion)

 

Il peut être difficile au retour de se souvenir de l’endroit où on a rejoint la rivière. Les paysages se ressemblant et la fatigue aidant, on peut facilement dépasser le sentier sans s’en apercevoir. On repère donc attentivement les lieux. Magali prend notamment plusieurs photos des falaises en face.

 

Sur la route du Subway (Zion)

 

Au fil de la rivière, les pieds dans l’eau

Débute une longue marche alternant entre bord de rivière, escalade dans les rochers, et pieds dans l’eau.

 

Les pieds dans l'eau, sur la route du Subway (Zion)

 

Afin de ne pas glisser, on avance lentement en s’appuyant prudemment sur nos bâtons. Ça serait dommage de se faire mal si près du but ! C’est pourtant difficile de rester concentrées sur notre marche sans être distraites par la beauté du lieu.

 

Les pieds dans l'eau, sur la route du Subway (Zion)

 

A plusieurs reprises, l’eau ruisselle en mini cascades sur des terrasses d’un rouge flamboyant.

 

De mini-cascades sur la route du Subway (Zion)

 

C’est juste magnifique.

Nous arrivons à The Crack.

 

The Crack, sur la route du Subway (Zion)

 

Nous avions déjà vu en photo ce sillon dans la roche d’où s’écoule une eau tumultueuse. Cela nous indique qu’enfin le but est tout proche !

 

Enfin : THE Subway

On commence à distinguer vaguement des contours familiers et enfin ce joyau de la Nature se dresse devant nous. Les mots me manquent pour exprimer la beauté de cet endroit et l’émotion ressentie à ce moment là. On est simplement heureuses et on prend un moment pour savourer la chance d’être dans ce lieu exceptionnel.

 

Arrivée au Subway (Zion)

 

La rivière s’écoule de piscines en piscines en créant de jolis filets d’eau.

 

 

La clarté de l’eau dans ces piscines naturelles, ainsi que la chaleur nous donnent presque envie de nous baigner.

 

 

Je tente de poursuivre le chemin le plus loin possible, mais suis stoppée par la profondeur de l’eau qui m’obligerait à nager. Après un passage délicat que je descends fièrement sur les fesses, je rejoints Magali un peu plus bas. Nous prenons un pique nique bien mérité dans ce lieu extraordinaire.

S’ensuit, une grosse séance de fous rires en tentant de faire des jumps. Aucune photo n’est réussie, mais on en rigole encore en regardant les photos aujourd’hui.

Il est malheureusement temps de repartir car un long retour nous attend.

 

Départ du Subway (Zion)

 

Le retour dans la rivière nous semble bien plus long qu’à l’aller, nos jambes commencent à fatiguer.

 

Sur le chemin du retour après avoir découvert le Subway (Zion)

 

On finit même par se demander si on n’a pas raté le sentier. Finalement on aperçoit le ruban dans un buisson repéré à l’aller. La montée hors du canyon est, comme on s’y attendait, vraiment éprouvante. La chaleur qui règne en cet fin d’après midi n’aide en rien. On jette un dernier coup d’oeil sur le panorama du canyon pour conclure cette belle journée qui nous laisse déjà de beaux souvenirs….

 

 

 

Quelques infos sur la rando du Subway:

Accéder à ce lieu se mérite ! Quelques épreuves vous attendent avant d’y parvenir.

Il est tout d’abord obligatoire d’obtenir un permis, et les places sont limitées !

Puis une fois sur place, il vous faudra affronter une descente dans un canyon assez raide et la remontée qui l’est tout autant. Il ne faudra pas craindre de mettre les pieds (voir les genoux) dans l’eau, de crapahuter sur les rochers et surtout ne pas glisser ! Le tout lors des 7 heures de marche de cette randonnée.

Même en ayant obtenu le permis, vous n’êtes pas certains de pouvoir faire cette excursion. Le moindre risque de flash flood interdisant l’accès de ce trail.

Il existe 2 accès au Subway : → Depuis le haut du canyon ( Top down) : Attention il s’agit de canyoning avec plusieurs passages en rappel. Il faut donc être équipé et expérimenté ! Le trail part de Wildcat Canyon Trailhead jusqu’au Left Fork Trailhead. C’est un aller simple et il nécessite donc deux véhicules.

 

→ Depuis le bas du Canyon : Notre choix que nous vous détaillons ci dessous

 

Conditions d’accès : – L’obtention d’un permis. Une loterie est mise en place d’avril à octobre pour l’attribution des permis car les places sont limitées ( 80 personnes par jour). Il faut s’inscrire 3 mois avant la date prévue sur le site du NPS pour la somme de 5 $. (Subway Permits). Une dernière chance de 7 à 2 jours avant la date prévue existe s’il reste des places non attribuées. Le permis est à récupérer la veille ou le jour même au Visitor Center de Zion

– Il est essentiel de bien se renseigner sur la météo et surtout sur le risque de flash flood dans la zone avant de démarrer le trail. Voir le site NPS Weather

→ Distance : 9 miles (soit 14,5 km env)

→ La remontée finale avec les jambes déjà bien fatiguées est harassante !

→ Durée : au minimum 7 heures de marche.

→ Parking : Le Left Fork Trailhead sur la route de Kolob canyon (Google maps : Left Fork Trailhead)

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Fermer le menu