«

»

…suivi d’une ruée vers l’or à Bodie

 

L’arrivée à Bodie

 

La route que l’on emprunte pour se rendre à Bodie se transforme en piste de terre assez sinueuse. La piste est jalonnée de paysages désertiques et semble nous mener vers nulle part. Soudain la ville de Bodie apparaît, et on aperçoit le ranger à l’entrée. On s’acquitte des droits d’entrée 8 $ (+ guide à 2$) et on se gare sur le parking.

 

 

 

 

On a hâte de pouvoir se plonger dans la vie d’autrefois de Bodie.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

La petite histoire de Bodie

 

 

Jusqu’à 10 000 personnes vécurent dans ces lieux lors de l’époque de la ruée vers l’or. L’or se faisant de plus en plus rare la population n’a cessé de décliner depuis les années 1880.

Dans les années 30, un petit garçon jouant avec des allumettes provoqua un terrible incendie qui anéantit une grande partie des bâtiments.

Depuis, 5% des bâtiments sont toujours debout. Ils n’ont jamais été rénovés, juste préservés pour qu’ils restent tels qu’ils étaient à l’époque.

 

 

Une balade dans une ville du Far West

 

 

Le guide propose une promenade dans la ville et raconte l’histoire des bâtiments et des gens qui y vécurent. On a parfois du mal à imaginer qu’il s’agissait du ville très animée !

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

Une seule église est encore intacte, elle fut construite en 1882. L’église catholique construite la même année fut brûlée dans un incendie.

 

 

 

 

C’est un des rares bâtiments à ne pas être fermé.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

On déambule ensuite dans les rue de Bodie. De nombreuses maisons en bois sont vraiment bien conservées.

 

 

 

 

D’autres un peu moins.

 

 

 

 

Le guide nous donne le nom et l’histoire des habitants de quelques maisons. On voit la McDonell House, une petite maison d’un minier de Bodie.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

 

Ou bien encore la James Stuart Cain House, un riche banquier devenu le propriétaire de la « Standart Company mining ».

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

 

Les maisons sont fermées, mais j’aime jeter un coup d’oeil à travers les carreaux et imaginer la vie des personnes y habitant.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

 

Le nom de ville fantôme n’est peut être pas tout à fait approprié car ici la vie semble ne s’être jamais arrêté. Seule la poussière accumulée trahit les années passées.

 

 

 

 

Plutôt pratique la valise à compartiments !

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

 

Le cadre pourrait nous faire penser que la vie était paisible ici.

 

 

 

 

On trouve des magasins, une poste, une école.

 

 

 

 

En fait la ville comportait plusieurs saloons où l’alcool et l’argent y coulaient à flots. Les « gunshots » en pleine rue y étaient monnaie courante. Une vrai ville de western !!

L’ambiance se prête à de jolies photos en noir et blanc.

 

 

 

 

Quelques véhicules sont encore présents.

 

 

 

 

 

Il y a même une charrette.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

Un peu plus loin, on passe près des bâtiments de l’ancienne mine.

 

 

La ville fantôme de Bodie en Californie

 

 

Il est à présent temps de revenir à notre époque et de retrouver notre Jeepy. Notre visite aura duré près de trois heures en prenant le temps de s’imprégner de l’histoire de Bodie.

On reprend la route direction le joli village de Mammoth Lake.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>