«

»

Nos immanquables de San Francisco

 

San Francisco a réussi à nous charmer toutes les deux. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance pour Magali car elle n’est pas fan des villes en règle général, mais là le charme de San Francisco a opéré. Sa baie, ses immenses plages, les nombreuses balades en front de mer, le charme des maisons victoriennes, ses collines, et bien sur son célèbre pont n’y sont sans doute pas étrangers. Tant d’endroits à découvrir, mais bon pour une première fois il faut bien faire des choix. On vous propose donc notre top 10 des immanquables de San Francisco:

1/ Faire un tour sur le Golden Gate Bridge!!

 

Le Golden Gate Bridge de San Francisco en CalifornieSi on vous dit San Francisco, la première image qui vous vient sans doute à l’esprit est bien sur celle de son célèbre Golden Gate. Depuis plus de 80 ans le Golden Gate illumine la baie de San Francisco de sa couleur rouge-orangé surplomblant le bleu-vert de l’océan Pacifique. Même lors d’un court séjour il est donc impensable de ne pas venir lui rendre une petite visite. Il apparaît souvent le matin comme suspendu dans la brume…

Une visite à pieds ou à velo est possible(les loueurs ne manquent pas dans le coin), vous pouvez l’emprunter en A/R sur une portion ou bien sur sa totalité (près de 2,5 km) et gagner ainsi la riche bourgade de Sausalito. Un retour en ferry est possible.

A proximité du pont se trouve le parc du Presidio. Bati sur un ancien terrain militaire, c’est un parc offrant plusieurs vues sur la baie et son Golden Gate. Il comprend aussi le « Wall disney Family Museum ».

Descendez en longeant le front d’océan à vélo ou à pieds et vous arriverez à la plus grande plage de San Francisco: Baker Beach. La vue sur le Golden Gate dominant les vagues du Pacifique est à couper le souffle. N’hésitez pas à vous aventurer un peu vers les rochers. On vous prévient, le lieu est très apprécié des nudistes!

 

2/ Se retrouver emprisonné à Alcatraz

 

Titia enfermée dans une cellule à Alcatraz à San FranciscoThe Rock est l’île-prison célèbre pour avoir détenue entre 1934 et 1963 les plus incorrigibles gangsters dont entre autres le fameux Al Capone. Elle était réputée comme celle dont on ne s’échappe jamais et pour cause, l’île est bordée par un océan tumultueux et glacial. Du rocher, la vue sur la ville est imprenable!

Une visite est possible en réservant sur le site officiel https://www.alcatrazcruises.com

.

(attention aux autres sites). Elle comprend l’aller -retour en ferry et l’audioguide disponible en français. On a une préférence pour le Early Bird tour car on est les premiers à débarquer sur l’île ou bien le Night Tour plus complet et qui permet de savourer la lumière du soleil couchant. Il est possible de réserver jusqu’à trois mois en avance, et mieux vaut s’y prendre tôt. Un coupe-vent même en plein été n’est pas de trop!

 

3/ Manger une clam showder à Fisherman’s Wharf/ Pier 39

 

Le pier 39 à San Francisco

La clam showder, ou chaudrée de palourdes (ça sonne mieux en anglais!) est présentée dans un pain au levain. Le Fisherman’s Wharf, regorge de restaurants la proposant, mais la meilleure se trouve parait-il « chez Boudin » qui est par ailleurs le pionnier du « sourdough bread » dans laquelle elle est servie à San Francisco. Une fois le ventre rempli, profitez du quartier pour flâner à travers ses bâtiments typiques et faire le plein de souvenirs dans les nombreuses boutiques.

Faîtes un petit détour à l’ouest du pier pour voir les lions de mer (sealions) se pavaner sur le ponton qu’elles semblent s’être approprié.

 

4/ Montée sportive à Lombard Street

 

La route sinueuse de Lombard Street à San FranciscoSans doute une des rues les plus tortueuses au monde! Observer les voitures zigzaguer à travers ses virages très serrés en pente vaut en effet le détour. Vous pouvez vous aventurer dans la rue à pieds par le trottoir mitoyen en escalier. La montée est sportive mais une fois en haut vous profiterez d’une vue englobant le tracé du cable-car, le front de mer et Alcatraz.

Lombard street fait partie du quartier de Russian Hill qui regorge d’autres rues toutes aussi pentues les unes que les autres. En arpentant ses collines vous aurez d’autres vue imprenables sur la ville.

 

5/ Faire connaissance avec Alamo Square et ses Ladies

 

Les Painted Ladies sont certainement celles qui détiennent la palme du lieu le plus souvent immortalisé en photo (promis on vous en rapportera une de notre deuxième voyage). Le contraste de la rangée de ces jolies maisonnettes victoriennes avec en toile de fond les grattes-ciel du downtown est en effet assez surprenant.

Le jardin Alamo Square est un lieu de verdure agréable d’où vous pourrez tranquillement admirer les Painted Ladies.

Il paraît que vos photos seront encore plus belles au coucher de soleil mais attention le parc est plutôt mal fréquenté dès la nuit tombée!

 

6/ Se mettre au vert au Golden Gate Park

 

Long de 5 km, c’est des plus grands parcs urbain au monde. Lacs artificiels, jardins, collines, flore abondante et variée et même un troupeau de bisons vous y attendent à travers ces 43 km de sentiers.

A ne pas manquer:

  • Japanease Tea Garden: ressourcez vous grâce à l’ambiance zen qui émane de ce magnifique jardin d’inspiration japonaise. Le lieu est peuplé de pagodes, d’un Bouddha géant, d’un pont lune, de nombreux points d’eau dans lesquels pataugent d’énormes poissons. En cas de petit creux le salon de thé pourra vous servir les fameux «fortune cookies».
  • Staw Lake et Strawberry Hill: Il est possible de flâner sur les eaux cristallines du Staw Lake en louant une barque ou un pédalo. Empruntez un des deux ponts situés des deux cotés du lac et grimpez au sommet de l’île pour apercevoir le mythique Golden Gate Bridge.
  • Victorian Conservatory of Flower: des fleurs tropicales du monde entier sont présentées dans ce palais de verre victorien. Vous pourrez y admirer entre autre d’incroyables orchidées, une canopée de palmiers, un vénérable philodendron vieux d’un siècle ainsi que humer le parfum émanant des plants de vanille, de café, et de chocolat.
  • Envie de vous cultiver? Vous serez servis à travers le Young Museum qui abrite d’impressionnantes collections d’arts de toutes sortes, de tout siècle et de différents endroits du monde entier. De plus vous bénéficierez d’une vue à 360 ° sur San Francisco et le Pacifique en montant à l’Observation Tower. Pour plus d’infos, horaires et tarif, RDV sur https://deyoung.famsf.org/.

 

7/ Admirer Telegraph Hill , sa Coit Tower et ses Filbert steps

 

Cette colline constitue une des merveilles de San Francisco à découvrir absolument. Les rues sont bordées d’une végétation luxuriante, ce qui vous fera oublier (ou presque) la montée éprouvante pour accéder au sommet. Au croisement de Filbert Street et Kearny Street (ou bien de l’autre côté en remontant Montgomery Street), partez à la recherche d’un des escaliers dérobés les plus célèbres : les Filbert Steps. Ils vous permettront de grimper, le tout dans un cadre buccolique, jusqu’au sommet de Telegraph Hill où une vue imprenable sur la ville et la baie de San Francisco vous attend.

 

Vue du Bay Bridge depuis la Coït Tower à San FranciscoLa Coit Tower se dresse également sur Telegraph Hill. N’hesitez pas à monter au dernier étage (ascenseur ou escaliers pour les courageux) pour pouvoir bénéficier d’une vue encore plus spectaculaire s’étendant du Bay Bridge, en passant par Alcatraz , jusqu’au Golden Gate Bridge. Seul bémol son prix de 8 $!

 

 

 

 

8/ Petite parenthèse asiatique à Chinatown

 

En pénétrant dans le quartier par la Dragon’s Gate (célèbre porte de Chinatown), vous aurez l’impression d’avoir été en un instant téléporté sur le continent asiatique. Les immeubles sont ornés de décors chinois colorés, les lanternes entrelacées de dragons, les toits fait de pagodes, et beaucoup d’habitants y parlent le cantonais.

Baladez-vous tranquillement sur Grant Avenue (l’avenue principale), pour vous imprégner de cette ambiance et visitez les nombreuses boutiques pour touristes proposant bijoux et œuvres d’art ou bien diverses spécialités culinaires chinoises.

La Waverly Place, connue pour ses balcons de fer forgé colorés, abrite le temple Tin How. Grimpez les trois étages pour y accéder, et admirez les sculptures de dieux et déesses dont celle de Tin How entièrement en or, déesse du ciel et de la mer, qui a donné son nom au temple.

 

9/ Contempler les fresques murales à Mission

 

Des artistes du monde entier viennent exprimer leurs talents sur les murs du quartier de Mission à travers d’immenses fresques. Déambulez dans les rues et lancez-vous à la recherche de ces trésors artistiques.

Quelques indications : à Balmy Alley (Entre la 24e rue, la 25e rue, Treat Street et Harrison Street), Clarion Alley (Entre la 17e rue, la 18e rue, Mission Street et Valencia Street) vous trouverez les plus emblématiques.

«C’est une maison bleue adossée à la colline…», le quartier abrite également la célèbre maison chantée par Maxime Leforestier. Vous pourrez l’admirer en face du Mission Dolores Park.

 

10/ Prendre le Cable Car les cheveux au vent

 

Le Cable Car à San FranciscoVoilà près de 150 ans que les fidèles cable cars arpentent les rues pentues de San Francisco. Ces anciens tramway font figure de patrimoine historique de la ville, et monter dans l’un deux est une expérience unique. Plus de place ? Pas de soucis, il est permis de se tenir debout sur le marche-pied, l’expérience est même recommandée! Il y a 3 lignes de cable cars qui vous permettront de rejoindre entre autres : Chinatown ou Fisherman’s Wharf.

 

 

 

 

Se déplacer dans San Francisco:

 

Mieux vaut éviter la voiture dans San Francisco, la conduite y est loin d’être simple et les embouteillages sont souvent de mise! De plus, l’entrée par le Golden Gate en voiture vous en coutera la somme de 6$ payable en avance ou auprès de votre loueur.

Le BART vous permettra de rejoindre le centre à partir des deux principaux aéroports(SFO et Oackland). Toutes les infos se trouvent par ici: http://www.bart.gov/guide/french.

A l’intérieur de San Francisco, les sites sont souvent éloignés les uns des autres, et si vos pieds commencent à vous faire sérieusement souffrir, n’hésitez pas à prendre:

    • le bus                             Tous appartiennent au MUNI (Municipal Railway),
    • le Cable Car                 il peut être intéressant d’acheter un City Pass de 1 ou 3 jours. La carte du réseau
    • le métro municipal        est disponible ici: https://www.sfmta.com/maps/muni-system-map.

 

    • le vélo: il peut être un bon moyen pour découvrir différents quartiers, mais attention il faut avoir de bons mollets car les montées sont souvent raides! Passer sur le Golden Gate à vélo fait partie des activités les plus réputées de San Francisco. Il existe de nombreuses boutiques de loueurs traditionnels ou bien pour un trajet de 30 minutes maximum le Bay Area Bike Share (un peu le vélib franciscain): https://www.bayareabikeshare.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>