«

»

Nous voilà parties pour les Etats-Unis !!!

Un long périple jusqu’à San Francisco

 

Nous avons pris beaucoup de plaisir à confectionner sur mesure notre road trip et plus de 6 mois avant le départ, le trajet et les réservations étaient entièrement bouclés. Nous avons essayé tant bien que mal de patienter en lisant des récits de voyage, en regardant des vidéos, mais le jour J fut très long à venir. Jusqu’au jour où il pointa enfin le bout de son nez…
Je dois avouer que notre stress ce jour-là a atteint des sommets, je pense jusque là jamais égalés. Debout assez tôt après une nuit presque blanche, on charge rapidement la voiture puis direction le train qui nous amène jusqu’à l’aéroport.
Je l’avoue c’était la peur de l’avion qui était la plus forte !
Nos deux vols avec British Airways (escale à Londres) se déroulent toutefois très bien, nous survolons l’Islande, le Groenland, le Canada et entrons enfin dans l’espace aérien américain.

 

 

Survol du Groenland lors de notre vol Londres-San Francisco

Survol du Groenland

 

 

Plusieurs encas nous ont été servis et personnellement c’était les seuls instants où je parvenais à oublier un peu que l’on se trouvait à plus de 10 000 m du sol !
Nous apercevons une grande étendue d’eau (le Pacifique) et au tout dernier moment la piste d ‘atterrissage. San Francisco , Here we are !
L’attente à l’immigration sera longue, très longue (il faut dire que la nuit blanche n’aide pas à être patient). Nous avions pris un hotel dans le centre de SF non loin du pier : le san Remo hotel. Un hôtel avec des chambres minuscules et des douches communes mais très propre, assez original dans le « style victorien, San Francisco d’autrefois », et finalement plutôt confortable. Pas facile de trouver un hôtel non miteux a un prix « abordable » ici !

 

 

Le San Remo Hotel à San Francisco, non loin de Lombard Street

Notre Hôtel à San Francisco: le San Remo Hotel

 

 

Premiers pas dans San Francisco.

On a choisi de s’y rendre en Bart, dans lequel je manque de peu de tuer quelqu’un en lachant ma grosse valise au démarrage. Puis longue, looongue marche jusqu’à l’hôtel, (toujours cette fameuse dette de sommeil qui n’aide pas) . Je saoule un peu Magali en n’arrêtant pas de me plaindre, j’ai l’impression qu’on n’y sera jamais. Finalement on aperçoit la devanture, on fait le check in et on s’écroule enfin dans notre lit après une bonne douche. Il faut dire qu’on est plus très fraiches après une douzaine d’heures d’avion !

 

Pour finir, voici un petit aperçu du prochain épisode :

 

Et pour ceux que ça intéresse, une vidéo que nous avons faite sur notre vol jusqu’à San Francisco.

 

 

 

Pour la suite c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>