«

»

Les tufas de Mono Lake…

Après l’aride Vallée de la mort la veille, c’est un air plus frais qui nous attend aujourd’hui. Le programme est une petite excursion au joli Mono Lake suivie d’une visite de la ville fantôme de Bodie pour l’après-midi. Avant de se rendre à Mono Lake, on s’était dit que ça serait bien d’emprunter la route CA 120. Ce n’est pas tant les paysages traversés qui rendent cette route peu ordinaire, mais les nombreux « bumps » qui s’y trouvent. Ils sont dignes de montagnes russes ! Malheureusement, au moment de rejoindre cette fameuse route, on aperçoit une barrière en travers y interdisant l’accès. C’est bien notre veine ! Une course cycliste doit avoir lieu, et du coup la route est barrée. On doit donc rebrousser chemin, et au final ce contre temps nous aura fait perdre près d’une heure et demi. Bon ce n’est pas si grave, ce sont juste les aléas d’un road-trip !

Le somptueux Mono lake et ses milliers Tufas

 

 

C’est donc plus tard que prévu qu’on atteint enfin la piste qui nous mènera au parking. On passe s’acquitter des droits d’entrée (10$) et le ranger nous donne la fiche du parc. C’est un trail d’une heure (selon la fiche) qui doit nous mener sur les bords du Lac. Des rondins de bois ont été installés sur le sentier, ce qui est bien pratique pour ne pas voir à marcher dans le sable. La plaine et les montagnes alentour nous offrent déjà un beau paysage.

 

 

Mono Lake en Californie

 

 

On croise nos premiers Tufas.

 

 

Nos premiers tufas à Mono Lake en Californie

 

 

 

Ces cheminées sont l’œuvre de l’argile et du carbonate qui se sont amoncelés peu à peu au fil du temps. La baisse du niveau de l’eau a permis de découvrir ces belles formations. On rejoint très vite la rive du lac et c’est un somptueux paysage qui s’offre à nous. Les Tufas d’un blanc immaculé se détachent de l’eau bleu-verte. Les nuages et les montagnes se reflètent dans le lac: c’est juste sublime.

 

 

 

 

Nos yeux ont du mal à se détacher du spectacle devant eux.

 

 

 

 

 

Les tufas forment comme une petite île au milieu de l’eau.

 

 

 

 

 

L’eau y est parait-il, deux fois plus salée que dans l’océan, d’où son surnom de « mer morte de l’Ouest ». On ne se risquera pas à se baigner pour voir si on y flotte mais Magali y goutte du bout de la langue ! C’est bien salé, mais aussi très visqueux. Les milliers de moucherons agglutinés (les points noirs sur la photo) dans l’eau sont aussi peu ragoutant !

 

 

Mono Lake en Californie

 

 

Les nombreuses mouettes présentes semblent pourtant apprécier leur baignade.

 

 

Mono Lake en Californie

 

 

On continue en contournant un peu le lac par un détour avec de nombreux buissons. Magali réussi à repérer un petit habitant des lieux pourtant bien caché.

 

 

Un lapin à Mono Lake en Californie

 

 

Malheureusement c’est déjà l’heure de quitter ce magnifique lac.

 

 

Mono Lake en Californie

 

 

On dit au revoir également aux Tufas, qui par endroit sont très grand. Cela montre l’importante du niveau de l’eau autrefois !

 

 

Mono Lake en Californie

 

 

Après un pique nique rapide, on file à Bodie State Historic Park afin de remonter le temps d’environ une centaine d’année…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>