«

»

Autour du lac des Bouillouses

 

 

Le lac des Bouillouses près de Font Romeu dans les Pyrénées Orientales

 

En route pour le lac des Bouillouses

 

En tant qu’amoureuses des paysages de haute montagne, et de ses lacs d’un bleu intense, le site du lac des Bouillouses ne pouvait pas nous laisser insensibles. Le lac, le plus haut d’altitude accessible en voiture, offre déjà un paysage exceptionnel. Et ce n’est pas tout ! Le site abrite également 27 lacs et étangs de montagne. Munis de bonnes chaussures de marche, vous pourrez partir à la découverte de 12 d’entre eux via la boucle des étangs du Carlit.

C’est cette dernière qu’on s’apprêtait à faire pour la troisième fois. En plus, nous avions prévu l’ascension du pic Carlit. Son sommet offre parait-il un panorama magnifique sur le site et ses étangs.
Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu,c’est le moins que l’on puisse dire!

La journée s’annonçait pourtant belle avec un ciel sans nuage à l’horizon. Une première déconvenue nous attendait pourtant en s’apercevant que la dernière portion de route accédant au lac des Bouillouses était fermée ! On avait pourtant bien regardé le site officiel la veille où rien n’était indiqué. Ne voulant pas renoncer on a décidé d’y accéder à pieds, soit près de 4,5 km aller en plus par la route.

 

 

Sur la route du lac des Bouillouses près de Font Romeu dans les Pyrénées Orientales

 

 

Au fur et à mesure qu’on se rapprochait des sommets enneigés, on se posait de plus en plus de questions sur la quantité de neige qui nous attendait sur le site. Et on avait raison de s’inquiéter! Le lac était gelé, et la neige bien présente par endroits. Le site parsemé de blanc était toutefois toujours aussi beau.

 

 

 

 

L’ascension du pic était plus que compromise. Ne voulant pas renoncer à la rando (et je l’avoue étant très têtue), j’ai insisté pour continuer. On a commencé à monter et après un rapide pique nique on s’est heurté à d’énormes plaques de neige bien glissantes. Là pas le choix, on a du renoncer! Déçues et ne voulant pas redescendre par le même chemin on a emprunté le sentier de l’étang de la Pradella.

 

Le sentier de l’étang de la Pradella

 

 

L'étang de la Pradella au lac des Bouillouses dans les Pyrénées Orientales

 

 

La première partie de la descente s’est faite sans problème, le chemin étant plutôt agréable. On est arrivé à l’étang de la Pradella qui nous a offert un joli point de vue.

 

 

L'étang de la Pradella au lac des Bouillouses dans les Pyrénées Orientales

 

 

La seconde partie, fut cependant bien plus compliquée. Par endroits d’énormes plaques de neige glacée tapissaient le sol et de peur de glisser on s’est retrouvé plusieurs fois sur les fesses!

On a été contente de regagner enfin la voiture.

C’est décidé on tentera la rando fin mai. On croise les doigts pour que la neige soit fondue d’ici là!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>