Notre premier réveil dans l’Idaho se fait sous un ciel gris au Motel West d’Idaho Falls. Après ce qui est devenu notre petite routine du matin (réveil, douche, petit dej à l’hôtel, bouclage des valises), nous retrouvons notre voiture. Une fois le plein d’essence fait, notre fidèle Jeep est prête à avaler les nombreux kilomètres (un peu plus de 500 ) qui l’attendent encore aujourd’hui.

Lors de la préparation du voyage, c’est avec hésitation qu’on avait noté sur le roadbook la réserve de Craters of the Moon. Ce National Monument est idéalement situé sur le trajet Idaho Falls et John Day NM (notre visite de demain). Les quelques impressions lues sur l’endroit étaient assez mitigées. Certains avaient adoré, tandis que d’autres n’avaient pas été très emballés par ce lieu. Nous ne savions donc pas très bien à quoi nous attendre et avons décidé de nous faire notre propre avis.

En chemin les immenses prairies dorées de l’Idaho n’en finissent pas de défiler. Puis enfin, nous franchissons la porte du parc.

 

Le sentier de Devil’s Orchard

C’est avec le court trail (0,8 km) répondant au doux nom de « Verger du diable » que nous faisons connaissance avec l’endroit. Tout comme Yellowstone, c’est un lieu placé sous le signe du volcanique, mais d’un tout autre genre. 2000 ans auparavant les éruptions volcaniques qui se sont succédé ici, ont laissé comme empreinte de leur passage ce paysage de terre brûlée.

 

 

Le sentier pavé nous permet de cheminer à travers la terre noire et les fragments de lave solidifiée.

 

 

Dans ce champ de cendre s’amoncellent des cailloux volcaniques, créant ainsi d’étrange formes.

 

 

Ce paysage prend même des allures fantasmagoriques avec ces arbres morts semblant avoir été figés par le magma.

 

Sur le sentier de Devil's Orchard à Craters Of The Moon dans l'Idaho

 

Pourtant au milieu de ce paysage de désolation, la nature a repris ses droits et la végétation vient apporter quelques couleurs à ce sombre paysage.

 

 

Il est un peu plus de midi lorsque nous finissons cette balade et décidons de faire la pause pique nique sur les tables près du parking.

 

Inferno Cone : une colline de cendre

Nous partons maintenant à l’assaut de l’Inferno Cone, une colline entièrement recouverte de cendre.

 

 

C’est une sensation étrange de faire nos pas sur ces cendres noires . Une fois en haut, on est contentes d’avoir fini de grimper car même si le trail est très court ( 0,4 miles/ 0,8 km), la montée est plutôt abrupte !

Au sommet lorsque le temps est clair, il parait que l’on peut apercevoir la chaîne des Tetons. Malheureusement aujourd’hui, la grisaille a envahi l’horizon. Le panorama ne débouche qu’à quelques mètres sur les collines du parc. Encore la faute à ces satanés incendies qui ravagent non seulement le Montana, mais aussi l’Oregon !

 

 

Cet arbre un peu penché doit se sentir bien seul.

 

 

La descende, bien que raide, est plus facile et on regagne vite la voiture.

 

A la rencontre des Spatter Cones et de Snow Cone

Les Spatter Cones et le Snow Cone, en forme de « minis volcans », ont été façonnés par des fragments de lave refroidis qui ont été catapultés lors des éruptions.

 

Sur le trail de Spatter Cones et Snow Cone à Craters Of The Moon dans l'Idaho

 

Ces deux toutes petites marches permettent de se rapprocher de « leurs minis cratères », ainsi que des formes crées par les roches volcaniques.

 

Sur le trail de Spatter Cones et Snow Cone à Craters Of The Moon dans l'Idaho

 

North Crater Trail : nez à nez avec les Big Craters

En partant du parking des Spatter Cones, ce trail permet tout d’abord de marcher le long des Big Craters pour finir par cheminer entre des coulées de lave.

Nous empruntons le sentier qui déambule à travers les paysages lunaires crées par les champs de lave.

 

 

Nous finissons par atteindre le premier grand cratère, impressionnant de par sa taille. Tout au fond, on distingue un arbre esseulé et on se demande comment il a pu pousser à cet endroit.

 

 

C’est un peu à contrecœur qu’on décide de ne pas aller plus loin et de rebrousser chemin. Il commence à se faire tard, et nous avons prévu de nous rendre dans un autre lieu avant de regagner notre hôtel du soir.

Ce que l’on a vu de Craters of The Moon aujourd’hui a permis de nous faire notre propre idée et on est conquises ! L’ambiance lunaire et mystérieuse de ce parc, plus le fait qu’il soit un peu à l’écart de la foule, nous ont séduit. On aurait cependant aimé poursuivre la visite notamment par le Caves Trail ( des grottes façonnées par des coulées de lave). Pour cela, il faut s’inscrire sur un registre au Visitor center mais nous manquons de temps. On a en effet prévu de faire tout spécialement un détour pour venir admirer nos premières chutes d’eau : les Shoshone Falls.

 

Déception avec Les Shoshone Falls :

Après 1h30 de route environ, nous atteignons la ville moyenne de Twin Falls où se trouve les chutes de Shoshone. Etant une grande amoureuse de chutes d’eau en tout genre, j’attends beaucoup de cette visite.

Une fois les 10 $ du State Park acquittés et la voiture garée, nous nous approchons de la rivière. Et là, c’est la douche froide ! Celles que l’on surnomme les « Niagara de l’Ouest » sont réduites à de ridicules filets d’eau. Rien à voir avec les photos sur internet ! On y reste cependant un petit instant pour prendre des photos et filmer mais le cœur n’y est pas. Un conseil donc, ne faîtes pas de détour pour les voir en août ou septembre. Ça ne vaut vraiment pas la peine.

 

 

Nous reprenons la route vers notre hôtel à Boise, en repensant à la fois à notre belle surprise et à notre déception dans l’Idaho.

 

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Fermer le menu