Aujourd’hui pour changer nous découvrons l’Oregon sous un ciel chargé de nuages . Le soleil du Nord-Ouest qui nous avait fidèlement suivi jusqu’à présent a cédé sa place à un ciel tout gris.

Nous prenons un petit déjeuner bien copieux au Denny’s du coin, et filons vers notre 8ème (et malheureusement avant dernier) National Park: Crater Lake. Le lac ayant donné son nom au parc, n’est rien d’autre que la plus vaste et profonde étendue d’eau née au sein d’un cratère volcanique. C’est cependant son bleu d’une intensité inégalable qui fait toute sa célébrité !

Arrivées à la porte du parc et alors que le ciel est toujours aussi grisâtre, nous apprenons qu’une course cycliste a lieu aujourd’hui. A cause de cet événement une grande partie de la route entourant le Lac est fermée à la circulation. C’est bien notre veine !

On contourne donc le lac par l’Ouest pour nous arrêter au dernier point de vue accessible : le Watchman Overlook. Il fait un tel froid de canard en sortant de la Jeep que même emmitouflées dans nos polaires et nos coupe-vents, on commence frissonner. Il faut dire que ce lac de cratère culmine à près de 2000 mètres d’altitude !

Le bleu si profond que l’on admirait sur les photos avant le voyage, laisse place à une couleur presque aussi grise que le ciel. C’est un peu décevant mais le point de vue face à la Wizard Island reste saisissant.

 

 

On n’est pas étonné d’apercevoir quelques névés. Le froid amplifié par le vent en ce mois de septembre est intense.

 

 

On court vite se réfugier au chaud dans la voiture. Juste un peu plus haut, un panneau au travers du chemin nous indique qu’à partir de ce point la route est fermée. Après avoir bien maudit la course cycliste en cause, nous faisons donc demi-tour.

 

A l’assault du Garfield Peak

Nous redescendons la route pour nous garer au parking du Rim Village afin de débuter la rando du Garfield Peak ( 5,8 km ; 308 m de dénivelé). Faire de l’exercice en grimpant au sommet de cette montagne devrait nous réchauffer !

 

 

Dès le début du sentier nous ne quittons pas sur notre gauche le beau point de vue sur la Wizard Island …

 

En route pour le Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

… et sur notre droite l’immensité du lac occupant toute la caldera.

 

En route pour le Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Alors que la Wizard Island devient de plus en plus petite au fur et à mesure que l’on grimpe, le bleu intense du lac se dévoile peu à peu sous les rayons du soleil.

 

 

Les nombreux points de vue tout le long de la montée nous incitent à faire de nombreuses pauses.

 

 

On aperçoit même l’île de Phantom Ship qui paraît bien minuscule au loin. Malheureusement le point de vue du même nom et situé face à l’île n’est pas accessible aujourd’hui.

 

En route pour le Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Le temps d’arriver au sommet, et le soleil s’est à nouveau caché sous une épaisse couche de nuage.

 

 

Le brouillard et le froid sont également à nouveau de la partie mais on prend tout de même le temps pour une petite photo.

 

Au sommet du Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Magali zoome sur le Phantom Ship qui doit son nom à sa forme évoquant un navire fantôme semblant tout droit sorti d’un film d’aventure.

 

Phantom Ship au sommet du Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Nous trouvons un coin pique nique, où on ne restera pas très longtemps car on se retrouve vite frigorifiées.

 

Au sommet du Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Magali ne peut s’empêcher de prendre encore quelques photos du sommet, avant d’attaquer la descente.

 

Descente du Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

Le retour est l’occasion de remarquer quelques éléments du paysages ratés à l’aller, comme cette grosse souche d’arbre.

 

Descente du Garfield Peak à Crater Lake dans l'Oregon

 

On jette un dernier coup d’œil au lac de cratère avant de rejoindre le parking.

 

Fin du Garfield Peak Trail à Crater Lake dans l'Oregon

 

Tout près de notre voiture, on remarque un ancien bus possédant un petit air des cable cars de San Francisco.

 

Trolley Bus à Crater Lake dans l'Oregon

 

On décide de ne pas s’attarder plus dans le parc, pourtant d’une grande beauté. Le brouillard qui envahit peu à peu l’horizon ainsi que le froid de canard auront eu raison de nous.

 

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Fermer le menu