Hier, nous avons exploré une petite partie des grandioses Needles situés dans le parc de Canyonlands.

Lors de notre premier voyage, c’est la partie d’Island in The Sky que nous avions découverte (article ici). Les immenses étendues arides de cette section de Canyonlands nous avait totalement séduites. Depuis, on restait quand même un peu sur notre faim car nous n’avions pas eu le temps de faire, entre autre, le White Rim Trail. Nous nous rattrapons aujourd’hui en en découvrant un peu plus encore de ce fabuleux secteur du parc.

White Rim Overlook : un panorama infini

Distance : 3 km

Dénivelé : 40 m

Durée : environ 1h15

La chaleur répond encore présente cet après-midi rendant la progression sur le sentier de sable assez pénible.

La canicule est pourtant bien vite oubliée ! Le chemin finit par nous mener à de spectaculaires vues en bord de falaise.

De tous les côtés, la pointe rocheuse sur laquelle nous nous trouvons offre un panorama à perte de vue sur les failles désertiques du parc.

D’ailleurs en y regardant plus attentivement, le paysage n’est pas si aride. Ce sont bien les méandres du Colorado qui s’écoule en contrebas.

La piste que l’on peut apercevoir n’est rien d’autre que la White Rim Road qui ne doit rien avoir d’un parcours de santé !

On s’attarde un dernier instant sur les innombrables strates du canyon avant de rebrousser chemin et de retrouver la voiture.

Aztek Butte  Trail: 2 collines emplies d’histoires

Distance : 2 miles

Durée : 1h à 1h30

Dénivelé : 68 mètres

Difficulté : classée moyenne par le NPS

Il nous reste un peu de temps et «  Aztek Butte  » retient notre attention en zieutant la carte du parc. C’est en fait un trail menant à deux « monticules » :

– la Lower Butte abritant des vestiges

– et un autre plus imposant (Aztek Butte) menant à une vue imprenable sur Canyonlands.

Une seule voiture est présente sur le parking en plus de la notre. Le lieu est donc quasi désert au beau milieu d’un après midi du mois d’août !

Le sentier débute par un chemin de sable qui finit par se diviser en deux : l’un et l’autre menant à chacune des buttes. On décide de s’attaquer d’emblée à la plus imposante : l’Aztek Butte.

Aztek Butte : Ascension vers un panorama incroyable

Partir à l’assaut d’Aztek Butte ne semble pas si évident.

Pour certains passages proches de l’escalade, les mains sont une aide précieuse ! Il faut également mettre de côté sa peur de glisser, mais finalement on s’en sort sans grande difficulté. Pour ce qui est de la descente, on verra ça plus tard !!

Cette belle colline aux douces nuances de roses rouges n’est finalement pas si difficile à affronter.

Au sommet, les indiens Pueblos ont laissé une nouvelle fois des traces. Peut être d’anciennes habitations ?

C’est surtout le panorama qui nous impressionne le plus.

Une vue infinie sur les canyons et plaines désertiques de Canyonlands s’étend devant nos yeux. Chaque recoin de la corniche mène à une vue originale du parc.

Face à nous la route et la Lower Butte.

Cependant avant de rejoindre cette dernière, il faut bien descendre d’Aztek Butte! Le tout sans se casser la figure si possible !

Pourtant, là encore, malgré quelques passages vertigineux, on s’en sort sans encombre. La descente est bien moins impressionnante que ce qu’elle en a l’air !

Lower Butte : Vestiges du peuple des Pueblos

En comparaison avec Aztek Butte, on atteint le sommet de la Lower Butte en un rien de temps. La vue y est moins impressionnante mais tout de même belle sur les collines environnantes.

C’est à présent à Aztek Butte que nous faisons face.

Des cairns nous mènent à flanc de colline, où l’ on découvre à notre grande surprise de nouveaux vestiges. Apparemment, ces constructions en pierre étaient destinées à entreposer graines et céréales.

Ce sentier qui ne payait pas forcément de mine au départ, se révèle être rempli de jolies surprises.

De plus, nous avons croisé en tout et pour tout seulement deux personnes ! Le sentiment d’être seules au monde rajoute sans doute de la beauté au lieu.

Nous ne regrettons vraiment pas ce choix fait au hasard sur la carte !

Randotrip

Derrière Randotrip se cachent en réalité 2 personnes: Titia et Magali, 2 passionnées de randonnées et des USA. Titia s'occupe de la rédaction des articles. Magali gère la mise en ligne et les photos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.